Pour vous offrir un service optimal, ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Vous pouvez trouver plus d’information dans notre politique de protection de votre vie privée.

OK

« Je n'ai pas eu besoin de quitter la société pour faire carrière. »

Sieglinde Just, directrice des Ressources humaines

Geberit Vertriebs GmbH, Pfullendorf, Allemagne

Diplômée de l'École technique supérieure, j'ai débuté en 1981 un apprentissage chez Geberit pour devenir agent technico-commercial. Depuis lors, je travaille pour cette société. Après mon apprentissage, j'ai pu débuter dans le département que je souhaitais, le Règlement des rétributions, puis de là, après quelques années, j'ai été promue responsable de groupe, puis directrice de département en 1993 et première femme à ce poste sur notre site. En parallèle, j'ai bénéficié d'une formation en cours d'emploi dans le domaine de la gestion d'entreprise.

Au milieu des années quatre-vingt-dix, j'ai repris en charge, en tant que directrice du personnel de la société de distribution allemande la totalité du département des Ressources humaines. Cette étape a constitué une grande opportunité pour ma carrière. Je me suis accoutumée à ce nouveau travail pour ainsi dire « sur le tas », soutenue par un entraînement adéquat. Dans le cadre de la centralisation de la gestion du personnel sur le site de Pfullendorf, j'ai également repris en charge en 2002 la direction du personnel de la société de participation, puis plus tard l'encadrement direct des collaborateurs travaillant dans le département du personnel. En 2008 s'y est ajoutée une fonction de conseillère en ressources humaines pour le marché est-européen, en définitive, une mission internationale. Au cours de ma carrière chez Geberit, j'ai donc constamment élargi mon horizon.

Ce qui me plaît particulièrement dans mes missions, c'est le fait que je travaille dans une société qui a recours à de nombreux instruments propres aux Ressources humaines et qui les expérimente. Et le fait que nous nous penchions sur le secteur des RH tout en gardant à l'esprit les nombreuses exigences qui se poseront à l'avenir.